Article : Opalexe : Chère sécurité

Opalexe est une carte à puce. La puce est présente pour identifier son porteur. C’est un système d’authentification très sécurisé. Pourquoi ? Comment ? Pour qui ? Nous allons essayer d'y répondre.

L’administration judiciaire demande des expertises dans bien des cas. Il y a donc besoin de classer toutes les expertises reçues des experts (pas seulement les traducteurs interprètes, les médecins, les architectes, les comptables, …), puis il faut informer les magistrats / avocats concernés que l’expertise est disponible, et leur transmettre.

Avec une transmission ordinaire (courrier ou mail) il faut du personnel administratif et du temps. L'administration a donc pensé à automatiser tout cela : la demande, la réception de l'expertise et sa transmission aux parties. Rien de plus naturel.

Pour cela il faut que chaque intervenant (magistrat, expert, avocat) soit identifié par le système informatique. Les deux possibilités traditionnelles sont le mot de passe et la carte à puce. C'est cette seconde solution qui a été choisie.

Ce système simplifie le suivi administratif, mais pour les experts traducteurs, il n'y a aucune simplification particulière (il est fréquent que nous remettions notre traduction par mail au magistrat qui nous a désigné).

En outre c'est à eux de payer une cotisation de 63 € par an (159 € HT pour 36 mois), auquels viennent s'ajouter 10 € à chaque dossier rendu.

Pourquoi les experts devraient-ils payer les frais d'informatisation de la justice ?

Nous avons mis en place un sondage pour savoir comment l'opération est perçue par les experts traducteurs : Sondage Opalexe


Les commentaires sont réservés aux abonnés